Bulletins SURSAUD® (SOS médecins, OSCOUR, Mortalité)

Surveillance des urgences et des décès SurSaUD®. Synthèse hebdomadaire du 7 janvier 2020.

Mis à jour le 8 janvier 2020

Abonnez-vous à notre liste de diffusion

Vous souhaitez recevoir la lettre électronique du bulletin SOS Médecins

Synthèse générale

En semaine 01 (du 30 décembre 2019 au 05 janvier 2020), chez les adultes, l’activité totale est en légère hausse aux urgences et stable dans le réseau SOS Médecins ; chez les enfants, l’activité totale est en baisse dans les deux réseaux.

Durant la semaine écoulée, on retient essentiellement dans les deux réseaux :

  • après la forte hausse des recours pour pathologies gastro-intestinales observée en S52 chez les adultes, on observe en S01, une hausse (moins marquée) de ces mêmes pathologies (vomissements et gastro-entérite) chez les enfants. Chez les adultes, ces recours se sont stabilisés voire diminuent. La part de ces recours dans l’activité totale des adultes reste néanmoins à des niveaux 2 fois supérieurs à ceux observés sur les 2 années précédentes dans les deux réseaux ;
  • une hausse des pathologies respiratoires dans les deux réseaux chez les adultes notamment pour bronchite aiguë, grippe/syndrome grippal, bronchite aiguë, pneumopathie aux urgences et crise d’asthme dans le réseau SOS Médecins. Chez les enfants, les recours pour grippe/syndrome grippal sont stables. Chez les enfants de moins de 2 ans, la bronchiolite est en diminution dans les deux réseaux ;
  • une hausse des actes SOS Médecins pour varicelle chez les 2-14 ans.

Au niveau national, en semaine 52 (du 23 au 29 décembre), la mortalité tous âges et toutes causes confondues reste dans les marges de fluctuation habituelle.

Réseau OSCOUR®

En semaine 01 (du 30 décembre 2019 au 05 janvier 2020), l’activité totale aux urgences et les hospitalisations après passages sont en baisse chez les enfants (respectivement -11,7% soit -11 174 passages et -6,5% soit -622 hospitalisation) et stables chez les adultes.

Au cours de la semaine écoulée, on retient :

  • pour les pathologies gastro-intestinales, après une forte hausse en semaine 52 : 1) les passages pour vomissements sont stables chez les enfants et en baisse de -8% chez les adultes (-172 passages) et 2) les passages pour gastro-entérite sont stables chez les adultes, et en hausse chez les enfants (+10,7% soit +425 passages). Ils représentent 6,5% de l’activité totale chez les enfants et 2,2% de celle des adultes. Chez les adultes cette part d’activité est 2 fois supérieure à celle des 2 années précédentes ;
  • pour les pathologies respiratoires : on note chez les adultes une hausse des passages pour grippe/syndrome grippal (+30% soit +373 passages) qui s’accompagne d’une hausse des passages pour bronchite (+13,3% soit +306 passages) et pneumopathie (+10,7% soit +507 passages). Les passages pour grippe/syndrome grippal sont stables chez les enfants ; chez les enfants de moins de 2 ans, les passages pour bronchiolite sont en baisse de -12% (-218 passages).

Parmi les autres indicateurs, on note une hausse des passages pour traumatisme chez les 2-14 ans et les 15-74 ans (respectivement +6,7% et +7%), douleur thoracique chez les 15-74 ans (+5,5%) et décompensation cardiaque chez les 75 ans et plus (+6,5%)

Réseau SOS Médecins

En semaine 01 (du 30 décembre 2019 au 05 janvier 2020), l’activité totale est en baisse de moins 20% chez les enfants (soit -5 903 actes) et en hausse de 8% chez les adultes (soit +5 083 actes).

Au cours de la semaine écoulée, on retient :

  • pour les pathologies gastro-intestinales : une hausse des actes pour vomissement et gastro-entérite chez les enfants (respectivement +12% soit +61 actes et +29% soit +733 actes) et chez les adultes, une hausse des gastro-entérites modérée par rapport à celle de la semaine 52 (+10% soit +1 027 actes) et une baisse des actes pour vomissements. Les actes pour gastro-entérite représentent 14% de l’activité totale chez les enfants (8,7% en S52) et 17,5% chez les adultes (17,3% en S52) c’est à dire une part d’activité 2 fois plus élevée que celles des 2 dernières années ;
  • pour les pathologies respiratoires : chez les adultes, une hausse des actes pour grippe/syndrome grippal (+31% soit +733 actes), asthme (+10% soit +84 actes) et bronchite (+20,3% soit +759 actes). Les actes pour bronchite représentent 7% de l’activité totale des adultes. Chez les enfants, les actes pour bronchiolite (moins de 2 ans) sont en baisse (-26% soit -209 actes) et la part des recours pour grippe est stable par rapport à la semaine 5.

Parmi les autres indicateurs, on retient une hausse des actes pour varicelle chez les enfants de 2-14 ans (+25%). Chez les adultes, en lien avec la hausse de l’activité totale, la plupart des diagnostics les plus fréquents sont en hausse

Mortalité Insee et Inserm-CepiDC

Au niveau national, en semaine 52 (du 23 au 29 décembre), la mortalité tous âges et toutes causes confondues reste dans les marges de fluctuation habituelle.  Ces observations sont à interpréter avec prudence, les données étant encore non consolidées du fait des délais habituels de transmission. Elles ont pour vocation de décrire les évolutions de la mortalité, sans faire de lien avec tout évènement en cours.